Hélène Delafaurie* (de son nom de « plume »), déjà auteur de quelques articles sur ce blog, vous raconte aujourd’hui son expérience récente avec une « machine » bizarre…..

« Bizarre ! Vous avez dit bizarre ?… Bizarre certes, mais efficace : un appareil qui vous « chatouille » d’ondes magnétiques d’un certain type et qui vous soigne en même temps !

Tout a commencé par mon « expédition » à l’autre bout de la France

J’avais décidé de venir à Strasbourg voir mon amie Elisabeth et de tenir un stand avec elle au salon Bio&Co Printemps 2018 à Strasbourg.

Pour aller à Strasbourg depuis ma Basse Normandie, cela représentait 12 heures de trajet porte à porte. Et en attendant mon TGV à Rennes, je me disais : « Mais quelle idée j’ai eu ! Qu’est-ce que je vais faire dans cette galère ? Dans quel état vais-je en sortir  ?  Bref, je suis arrivée à bon port mais complètement cassée, pouvant à peine mettre un pied devant l’autre.

 

Hélène Delafaurie après une bricole

C’était moi après ma dernière “bricole” ! 

Suite à un très lointain accident de voiture et autres petites « bricoles » plus récentes (voir photo), il faut vous dire que j’ai collectionné les fractures, 35 pour le moment mais j’espère avoir dit mon dernier mot. La photo montre dans quel état j’étais, il n’y a pas si longtemps, après avoir manqué une marche d’escalier. Autant dire que maintenant, j’y regarde à deux fois avant de descendre des escaliers !

Cette dernière « bricole » à mon palmarès m’a valu un poignet et une cheville cassés, et mon fémur gauche  n’a pas été en reste pour couronner le tout !

Et dès mon arrivée à Strasbourg, Elisabeth m’a enjointe de m’étendre sur son « machin » magnétique. Puis petit repos, dîner et coucouche panier-dodo.

Le lendemain, nous avions beaucoup de travail à terminer, affiches, cahiers d’infos, rassembler les meubles et le matériel pour garnir notre stand. Bref, une activité intense ponctuée, pour moi, de séjours sur le « machin » magnétique. J’avais encore mal mais pas autant que je ne le craignais.

 

Le début des « festivités »

Le jour suivant, installation du stand. Et debout sur mes pauvres jambes dont une (la gauche !) totalisait à elle seule 23 fractures avec clou, plaque, vis… Le soir, en rentrant, je ne sentais plus mes pieds, j’étais sur les rotules.

Elisabeth m’envoie dare-dare sur son « machin » pendant qu’elle s’occupait de la préparation du dîner. Et là, en arrivant à table, je sentais des choses étranges qui se passaient dans mon articulation de la jambe gauche (celle qu’on m’avait déboîtée pour y planter un dernier clou et qui n’avait jamais été remboîtée correctement).

Ce n’était pas une douleur mais juste une sensation indéfinissable qu’il se passait quelque chose qui allait durer pendant plusieurs jours. J’appréhendais fort la journée du lendemain, premier jour du salon, debout sur le stand à parler et sourire, à expliquer nos autres médecines bizarres. Et cela a effectivement commencé tambour battant.

Toute la journée sur la brèche, à distribuer nos flyers et à donner des explications et ce n’est qu’en quittant le salon, le soir, que j’ai constaté que, certes, j’étais fatiguée, mais que je n’avais pas ces douleurs de jambes qui me torturaient depuis des années.

Bon, soyons honnête, j’avais encore des points bien précis qui me faisaient mal, mais c’était supportable. Ce furent quatre jours intenses, sur mes pieds de 10 h du matin à 20 h du soir.

Chaque jour, en rentrant, je me ruais sur le « machin » pendant une heure. J’étais fatiguée, mais plus ça allait, moins j’avais de douleurs. Dès le lendemain, en raison des grèves SNCF, il m’a fallu reprendre le train au plus vite pour 12 h de voyage retour. Et là aussi, surprise, j’avais de la fatigue mais pas de douleurs.

L’après « machin »

Mes difficultés à marcher ont continué à diminuer (alors même que je ne pouvais plus profiter du « machin » d’Elisabeth) et 15 jours plus tard, je commençais à faire de la marche. Un kilomètre, puis 2, puis 3, et j’en suis à 7 de temps à autre, quand je suis avec des amis pouvant éventuellement me « ramasser » si nécessaire.

Mais ce ne fut pas nécessaire : jambes et articulations acceptaient de fonctionner. Je suis revenue de Strasbourg en bien meilleur état que lorsque j’étais partie de chez moi, malgré 7 jours d’activités globalement très fatigantes.

Cette amélioration n’a pas été passagère mais a duré plusieurs mois. Et je n’avais passé qu’une heure par jour pendant 7 jours sur ce « machin » bizarre ! Mais son effet se faisant sentir de moins en moins, je l’avoue, j’ai craqué : moi aussi, je l’ai maintenant chez moi.

Et croyez-moi, il ne dort pas dans un placard ! Il paraît que certains ont ce bijou chez eux et ne s’en servent même pas !

Et je n’ai plus aucune douleur. Il m’est arrivé de faire 5 heures par jour de jardinage, de conserves et de confitures sans éprouver la moindre difficulté. Cela fait bien longtemps que je n’étais plus dans une forme aussi « olympique » !

C’est moi en pleine action !

Et je me sens donc maintenant tellement bien que je viens de m’inscrire à un cours de Taïso, une sorte de karaté édulcoré. J’ai couru autour de la salle, sur les tatamis, pendant une dizaine de minutes ; cela ne m’était plus arrivé depuis des années et j’ai fait presque aussi bien que tous les jeunots et jeunettes qui m’entouraient.

Après ma première séance d’entraînement d’une durée de 1h 30, j’avais quelques courbatures, mais sans plus. Et je viens d’avoir 71 ans. Qu’en dites-vous ? 

Voulez-vous en savoir plus ?

Alors contactez-nous mais prenez d’abord connaissance des quelques commentaires d’Elisabeth un peu plus bas. Nous vous donnerons des informations supplémentaires sur cet appareil.

Possibilité de l’essayer dans un cabinet en Basse-Normandie. Egalement dans la région de Niort (lors de salons) et à Strasbourg.  Et prochainement, possibilité aussi de l’essayer dans un salon qui a lieu à Strasbourg (octobre 2018). »

Pour toute demande, contactez-nous :

helenedelafaurie@gmail.com           contact@histoires-de-guerisons.com (Elisabeth)

= = = = = = = = = =

Le « grain de sel » d’Elisabeth

Ceux qui sont de fidèles lecteurs de mon blog, savent que je suis systématiquement dans la prévention.

Alors, en octobre 2017, je me suis offert ce « machin » qui est utilisé couramment dans tous les pays d’Europe de l’Est, depuis quelques dizaines d’années.

D’ailleurs, Hélène Delafaurie  avait déjà parlé du principe de cette machine, sur son site “Thérapie par le son” dans une lettre d’information (voir en fin de lettre) datant de décembre 2007.

Ces appareils font partie, là-bas, de la médecine officielle (la pression des laboratoires pharmaceutiques étant moins forte qu’ici) et on les trouve dans de nombreux hôpitaux et cliniques. En France, certains professionnels de santé commencent à s ‘équiper, mais l’atout, c’est qu’on peut aussi avoir cet appareil chez soi !

Son utilisation est un jeu d’enfant ;  on choisit parmi les nombreux programmes, on appuie sur un bouton et c’est parti ! Ce fabuleux appareil agit donc dans le domaine de la douleur (mais pas seulement !) et sans les effets secondaires de certains médicaments.

La version complète de la machine dispose de plus d’une centaine de programmes. Dans la version limitée à 32 programmes, on trouve par exemple les programmes : douleurs, fatigue musculaire, fractures, rhumatisme….. Dans la version complète, on trouve par exemple les programmes : asthme, cellulite, varices, psoriasis, ostéoporose, syndrome de Raynaud, SEP……. et bien d’autres.

Six types d’effets sont à mettre à l’actif de cet appareil : analgésique, myorelaxant, anti-œdématique, vasodilatateur, désintoxiquant, cicatrisant et régénérant.

L’action se fait directement au niveau des cellules malades dont l’équilibre se rétablit. De nombreuses études scientifiques en France et à l’étranger venant étayer et confirmer l’action de cet appareil, permettant d’obtenir des résultats exceptionnels et ceci, sans effets secondaires négatifs.

Pour l’anecdote, les recherches sur cette thérapie bénéficiaient, il y a un certain nombre d’années, en France, de financements mais les subsides ont été coupés….. (pas besoin de vous faire un dessin).

Tout ceci est basé sur la nouvelle médecine énergétique qui semble être destinée à être la médecine de l’avenir. Pour information, les pays de l’Est sont les spécialistes de cette nouvelle médecine. Pour ce qui est du côté des Etats-Unis, là-bas, ils sont plutôt spécialistes des neurosciences qui semblent aussi promises à un très bel avenir.

Votre santé et / ou celle de vos proches aurait-elle besoin d’un petit ou d’un grand coup de pouce ?

Alors cela vaudrait vraiment la peine de vous offrir cet appareil. Dont les possibilités dépassent tout ce que vous pouvez imaginer.

On pourra bien sûr trouver des appareils bien moins chers, basés sur les mêmes principes mais pas avec autant de possibilités, et avec une qualité de matériel qui n’atteindra peut-être pas celle de l’appareil dont il est question ici.

C’est comme d’acheter des chaussures bas de gamme en espérant qu’elles rempliront leur rôle ; non seulement, elles ne tiendront pas longtemps mais à la longue, elles pourront même être à l’origine de problèmes de dos et / ou d’articulations.

Pour revenir à notre appareil, il est possible, dans des cas très particuliers, d’en louer un pour quelque temps mais la possibilité est très limitée.

A défaut du “confort” de cette “Rolls” en matière de thérapie

Il sera toujours possible de faire la cure métabolique qui agira aussi au niveau des cellules grâce à des nutriments entièrement naturels (à base de légumes, fruits et plantes), d’une excellente biodisponibilité. Mais contrairement à l’appareil, objet de cet article, cette cure métabolique demandera, sans conteste, quelques efforts mais pour des résultats parfois tout aussi époustouflants (on ne peut en dire davantage publiquement). Mais vous pouvez en voir un exemple au travers du témoignage de Josiane dans le récent article : “Vous avez dit hémochromatose ?”

Avertissement

Bien évidemment, cet appareil ne fait pas de diagnostic. Pour l’utiliser à bon escient, il faut d’abord consulter son médecin pour savoir de quoi on souffre.

= = = = = = = = = =

* Hélène Delafaurie :

Site web : https://medecines-bizarres.com/

Site web : http://www.therapie-par-le-son.com/

Blog : http://medecines-bizarres.space-blogs.net/

CANCER : Les Thérapies dont votre Oncologue ne Vous Parlera Jamais: Livre 1 : La Thérapie Nutritionnelle du Dr. Gerson
(livre “papier” : 14,76 € ou ebook Kindle : 7,90 €) – Possibilité de feuilleter le livre sur Amazon et d’en lire un extrait de quelques pages.

Hors Amazon, ce livre est également disponible chez Béatrice qui se fera un plaisir de vous le dédicacer, pour 12 € frais de port compris ! Aussi disponible chez Elisabeth pour le prix de 12 €. Le livre comportant un certain nombre de “coquilles”, la version corrigée et actualisée est envoyée gratuitement par voie électronique, sur demande de tout acheteur du livre “papier” ou Kindle.

SOIGNEZ-VOUS AVEC DES SONS : Comment mettre l’oreille au service de la santé
(format Kindle uniquement : 2,99 €) – Possibilité de feuilleter le livre sur Amazon et d’en lire un extrait de quelques pages. Possibilité aussi de consulter, dans ce blog, les 3 articles publiés par Hélène sur ce sujet.

Pin It on Pinterest

Share This

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer