Print Friendly, PDF & Email

Nous sommes début octobre 2020.

Et en France, sous peine d’une amende de 135 € (dissuasive sauf à en avoir les moyens), nous sommes dans l’obligation de porter un masque pour le moment. Cela dure depuis un certain temps maintenant, et il semblerait que ce ne soit pas de sitôt que cela va s’arrêter.

Comme moi, en fonction du temps dont vous disposez, vous suivez peut-être les lanceurs d’alerte (Jean-Jacques Crève-Cœur, Silvano Trotta, Thierry Casasnovas, Thal Schaller et bien d’autres encore, tout aussi connus ou bien moins). Quasiment tous, totalement ou partiellement, victimes d’une censure impitoyable de youtube et de Facebook. Sans doute aussi de Twitter que je n’utilise pas.

Soit vous faites partie des inconditionnels du masque et vous n’en démordez pas (j’en connais…).

Soit, vous êtes complètement “anti-masque”. Mais pas de choix possible pour le moment.

La solution pour mieux respirer et mieux parler avec le masque

Olivier BENOIT, déjà créateur des dispositifs quantiques Osens™ (voir en pied de page) est co-créateur d’un dispositif durable, réalisé en silicone homologué “alimentaire et contact peau”.

Pourquoi le nom de  OSENS “ODIN” pour ce dispositif ?
ODIN est un dieu de la mythologie nordique aux multiples “fonctions” . Pour de nombreux érudits, c’est le dieu du vent et du souffle

Olivier BENOIT explique en moins de 4 mn, dans la vidéo, comment fonctionne son dispositif. Et à partir de 3mn 43s, accès à de nombreux témoignages de personnes essayant visiblement le masque pour la première fois.

A remarquer que l’invention (protégée par des brevets) et la fabrication sont 100 % françaises. Par ailleurs, ODIN n’est ni un dispositif de santé ni un dispositif médical. C’est un dispositif de confort.

vue du dispositif ODIN sous le masque

 

Placé sous le masque, ce dispositif est ultra-léger (environ 18 g). Il permet de rediriger sur les côtés du visage, l’air inspiré et celui, expiré. Et contribue à résoudre les problèmes liés à la respiration, au gaz carbonique, à la buée sur les lunettes, à une parole moins audible nécessitant de faire un effort, à l’humidité…..

 

Olivier BENOIT a créé ce dispositif ODIN pour tous ceux qui sont dans l’obligation de porter le masque. Et ils sont nombreux à devoir le subir de façon permanente toute la journée. 

On peut citer les personnels soignants, les employés des commerces, les enseignants et bien d’autres encore. Ils payent un lourd tribu  au travers d’une fatigue excessive,  de migraines ou autres, après ou même tout au long de leur journée de travail ! Si vous subissez d’autres conséquences, n’hésitez pas à les mentionner dans les commentaires au bas de cet article.

ODIN leur apportera un réel soulagement.

Où et comment commander ?

A mentionner que les frais d’envoi sont gratuits, à partir de 2 ODIN, pour la France métropolitaine, 3 pour l’Europe et 4 pour les autres pays.

Je précise aussi que je ne touche aucune commission sur la vente de ce produit contrairement à d’autres produits dont je fais la promotion sur ce site comme le trampoline bellicon®, la cure métabolique, les extraits Beljanski, Omegachoco et le CBD.

Olivier BENOIT précise par ailleurs, que les premières commandes ne pourront pas toutes être honorées car la production n’en est qu’à ses débuts.

A l’heure où je publie cet article, il reste en stock 453 articles.

Cliquez pour accéder à la page explicative du dispositif OSENS™ ODIN.
Le mode d’emploi complet peut être téléchargé depuis cette page explicative (voir au bas de la page).

Cliquez pour accéder à la page de commande du dispositif ODIN.
A mentionner qu’un petit sac en jute est aussi proposé à la vente pour y ranger son dispositif ODIN.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer