Mitterrand, son cancer et les extraits Beljanski

Parmi les grands de ce monde et comme bien d’autres, le président Mitterrand a eu, pour soigner son cancer de la prostate, accès à des thérapies alternatives. C’est son médecin personnel, le Docteur Gubler, qui l’a dévoilé, dans le livre publié après la mort du président.

F. Mitterrand a utilisé les extraits Beljanski, puisque c’est d’eux qu’il s’agit. Ils sont accessibles à tous. Mais comme toujours, se soigner “naturellement” a un “coût”. Ces extraits, considérés comme des compléments alimentaires,  sont l’objet de cet article.

Article qui va permettre d’évoquer l’intérêt et l’efficacité de l’utilisation de ces extraits. En effet, ils agissent en synergie avec la pratique conventionnelle utilisée dans le traitement des cancers.

Cancer : un témoignage

Pour commencer,  Mme Annick….K apporte ce témoignage :

« En 2006, j’ai eu un cancer de l’utérus et j’ai subi une chirurgie, puis reçu  6 traitements de radiothérapie.

Je n’ai pas fait appel aux médecines douces lors de ce 1er cancer.

En 2007, le cancer s’était étendu et j’ai eu des métastases dans les 2 poumons (imagerie en lâcher de ballons). »

Lire la suite….

 Les chiffres alarmants du cancer pour 2017 !

Le cancer continue son ascension régulière. C’est ainsi que des estimations font état de plus de 400 000 cas, en France, pour l’année 2017.

De très nombreuses actions ont été engagées, dans la recherche médicale, biologique, pharmaceutique et dans la pratique médicale traditionnelle la plus sophistiquée. Malgré cela, on estime que le nombre de décès dus au cancer lui-même, s’élève à plus de 150 000 pour cette année 2017. En même temps, cette recherche nécessite une machinerie toujours plus performante, s’accompagnant de coûts de plus en plus démesurés.

Ces chiffres progressent chaque année inexorablement. Et rien ne permet de penser qu’une quelconque baisse se produira. Pour ce qui est des spécialistes qui essaient de contrôler cette “épidémie”, ils sont pessimistes pour les années à venir.

Chacun peut être touché par ce fléau ; ou en être le témoin dans sa famille ou son cercle d’amis. Et cela reste toujours un choc pour le patient car la probabilité de complète guérison est encore faible : bien moins de 50 % et bien moins encore pour certains types de cancer. Et pour quel espoir de survie, dans quelles conditions et avec quelles séquelles parfois ? De plus, les récidives sont fréquentes.

Le Dr Beljanski et ses découvertes

Dans les années 70, le biologiste et docteur ès sciences Mirko Beljanski, est chercheur au CNRS et à l’Institut Pasteur. Il découvre que les cellules cancéreuses, végétales, animales et humaines, ont toutes, un point commun : un ADN déstabilisé dans la structure secondaire, alors que les mutations, altérations de la structure primaire, n’entrent que pour une faible part dans la genèse du cancer.

Le Dr Beljanski a découvert que des éléments extérieurs agissent sur notre ADN, provoquant de nombreuses pathologies. C’est ainsi qu’une déstabilisation de l’ADN se produit et s’amplifie immédiatement en présence d’éléments cancérogènes ou de certains polluants.

Plus récemment, d’autres chercheurs (en particulier aux Etats-Unis où la recherche se poursuit) ont confirmé cette découverte, qui va à l’encontre des idées de l’époque. De même, l’effet cumulatif des nuisances environnementales par les pollutions quotidiennes qui attaquent continuellement notre ADN et produisent des tumeurs, a été confirmé.

Le Dr Beljanski est un précurseur de la médecine environnementale.

A souligner que son travail acharné de plusieurs années a fait l’objet de 133 publications  scientifiques.

Cette découverte le conduit à mettre au point et à breveter une méthode d’identification, l’Oncotest. Elle permet de faire une sélection des molécules à l’origine du processus de cancérogenèse ou au contraire, de celles capables de s’y opposer.

Cette nouvelle méthode est  plus rapide et fiable que le test d’Ames (qui évalue le pouvoir cancérigène d’une substance).

Il identifie, grâce à ce nouveau test :

  • des plantes tropicales aux propriétés anticancéreuses spécifiques :
    • le Pao Pereira
    • le Rauwolfia Vomitoria
  • une plante tropicale protectrice, le Ginkgo Biloba, feuilles jaunes.

Quelques précisions sur les extraits Beljanski

Des extraits de ces plantes viennent en aide à de nombreux malades, aux Etats-Unis, en France et dans le monde entier.

Les extraits GINKO V, ROVOL V et PAOV détoxifiés, purifiés et concentrés de ces plantes sont sans effet sur les cellules humaines saines. Par contre, ces extraits présentent une synergie très efficace avec les substances mises en œuvre en radiothérapie, chimiothérapie et hormonothérapie. Et tout en réduisant les effets secondaires des divers traitements, ces extraits contribuent à la destruction des cellules malignes, .

Le Dr Beljanski  met également au point un extrait constitué de fragments d’ARN courts (extrait d’Escherichia coli non pathogène), pour développer la production de leucocytes et de plaquettes. Cet extrait, le REAL BUILD, permet la restauration des cellules de l’immunité et des thrombocytes (plaquettes) après les destructions inhérentes et consécutives des traitements anticancéreux.

L’oeuvre du Dr Beljanski se poursuit

Depuis le décès, en 1998,  du Dr Beljanski, son épouse Monique qui l’assistait déjà dans son travail et sa fille Sylvie poursuivent son œuvre (depuis New-York !). Ainsi, les malades peuvent se procurer ces extraits.

Comble de l’ironie : le Dr Beljanski, “savant maudit”, a été poursuivi et persécuté ………comme tous les précurseurs, par l’état français qui s’est acharné sur lui. Et ceci, dès après le décès du président Mitterrand qui l’avait, malgré tout, “protégé”. Au final, le Dr Beljanski a développé une leucémie myéloïde aigüe (le stress pardonne rarement…)  dont il n’a pu se guérir. En effet, il n’avait plus accès qu’à la chimiothérapie habituelle, ses propres extraits ayant été interdits !

Des milliers de personnes ont fini par manifester à Paris et Lyon en 1996 et 1997 pour réclamer l’accès libre aux extraits Beljanski. Pas un mot dans la presse “officielle”. C’est la raison pour laquelle vous n’en avez jamais entendu parler !

Retrouvez toute la saga du  Dr Beljanski dans le livre en noir et blanc de René Bickel , livre illustré, satirique et humoristique (comme à son habitude). Au prix de 15 €, il peut être commandé en cliquant sur la couverture ci-contre. Vous y trouverez aussi quelques extraits du livre. Par ailleurs, plusieurs autres livres ainsi que des cartes postales sont disponibles sur la boutique en ligne.

Titre du livre :
Découvertes interdites L’affaire Beljanski
Chronique d’un scandale d’état

A la suite de tous les procès intentés au Dr Beljanski et à ceux qui le soutenaient, l’affaire a été portée devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH). Et le 7 Février 2002, un arrêt rendu à l’unanimité a prononcé la condamnation de la France. Il est intitulé : BELJANSKI contre France. Et pas un mot dans la presse !

manifestations_acces_libre_extraits_beljanski

Dessin extrait du livre de René Bickel sur Beljanski (p81)
avec son aimable autorisation

Pour vraiment tout savoir sur l’histoire de Beljanski (et cela ne s’invente pas !), voir l’article de 14 pages du numéro 96 de la revue Nexus de janvier-février 2015 : “Qui osera réhabiliter Beljanski ?”

  Comment sont exploités les extraits Beljanski aujourd’hui

La société Natural Source International est installée à New-York, (n’appeler qu’entre 15h et minuit, heure de Paris, à cause du décalage horaire). Elle fabrique ces extraits Beljanski avec toutes les garanties d’authenticité et d’efficacité pour la mise à disposition du public concerné.

Mme Pierrette Weidlich est l’épouse du premier Président, miraculé du SIDA grâce au Pao Pereirai. Elle préside l’association CIRIS (Centre d’Information sur les Recherches et l’Innovation Scientifique) qui a pour but de venir en aide et d’encourager les personnes atteintes de cancer. Cette association intervient en conseil d’utilisation de ces extraits.  Il faut rappeler que ces extraits sont spécifiques et ne sont efficaces que dans des conditions précises d’utilisation.

En effet, certaines constantes biologiques, comme les taux de métaux  appelés oligo-éléments (magnésium, manganèse, fer, zinc… étant les plus fréquents) sont absentes. Or elles sont indispensables  aux réactions enzymatiques. Par ailleurs,  le nombre de globules rouges est  insuffisant pour la réparation de l’immunité et des plaquettes, Dans ces conditions, il est nécessaire de restaurer ces constantes avant l’utilisation de extraits Beljanski.

Observations, constatations et commentaires

Sylvie Beljanski (1) déduit quelques conclusions intéressantes du témoignage succinct de Mme Annick K. :

– Ce cancer de l’utérus est agressif et ne laisse que peu d’espoir de guérison.

– La chirurgie et la chimiothérapie ne l’empêchent pas de métastaser.

– Après l’envahissement des poumons, les poisons proposés en chimiothérapie pour une survie minime théorique sont extrêmement destructeurs.

– Les produits nécessaires à l’approche Beljanski utilisés avec la chimiothérapie diminuent les effets secondaires et complètent leur pouvoir destructeur mais uniquement sur les tumeurs.

– La patiente n’a pas été victime de maladies opportunistes (affection profitant de la défaillance du système immunitaire ou du faible état de santé d’un individu).

– Enfin, la survie à cinq ans, retenue dans les statistiques pour une rémission totale ou une guérison, est largement dépassée.

Pour ceux qui sont déjà concernés par un cancer

Les extraits Beljanski ont été essayés avec succès sur un certain nombre de cancers confirmant leur action généraliste, en principe sur tous les types de cancers. En effet, ils agissent sur la structure secondaire déstabilisée de l’ADN cancéreux , et ceci en totale synergie avec les traitements conventionnels.

C’est ce qu’on pourra découvrir, dans le site commun à la Fondation Beljanski  et au CIRIS,  au travers des très nombreux témoignages sur le cancer. Par exemple : prostate, pancréas, ovaire, intestins, colon, sein, poumon, lymphome, leucémie, cerveau, utérus, ainsi que sida.

Pour les personnes déjà touchées par un cancer et en cours de traitement, j’espère que les extraits Beljanski leur ouvriront d’autres horizons. Personnellement, si je devais être concernée, je prendrais les extraits Beljanski en “catimini” ; ainsi, les médecins “officiels” pourront s’attribuer la réussite de leurs traitements…..

Mais non, en réalité, alors que cela fait 40 ans que je ne m’empoisonne plus aux médicaments chimiques, je n’accepterais pas qu’on m’empoisonne ….. mais je demanderais évidemment quand même l’avis du CIRIS ! Créée en 1990, cette association est constituée essentiellement d’anciens malades guéris du cancer ou de certaines autres affections graves. Elle regroupe aussi des professionnels du monde médical ayant constaté l’efficacité des extraits Beljanski.

C’est ainsi que les patients pourront s’appuyer, en France,  sur un réseau d’environ 350 médecins formés à l’utilisation des extraits Beljanski. Pour des raisons évidentes, et compte tenu de tout ce qui s’est passé, ces médecins ne font pas de “publicité” sur le sujet.  Pour en savoir plus et être utilement conseillé par les bénévoles du CIRIS,  les contacter pour commencer !

Beaucoup de personnes touchées par un cancer n’osent pas refuser les thérapies conventionnelles. Avec les extraits Beljanski, elles seront rassurées et augmenteront leur chance de guérison.

Et Big Pharma sera content….

Mais que faut-il penser de “Mourir moins vite sans chimiothérapie” ? Certains ont pris cette option !

Pour ceux qui ne sont pas concernés

Pour les autres qui ont la “chance” de ne pas être concernés, je ne terminerai pas cet article sans apporter mon petit “grain de sel” personnel.

En effet, il est maintenant communément admis qu’une “mauvaise” alimentation ou le stress, ou les deux à la fois peuvent conduire à l’apparition d’un cancer.

J’ai remarqué que des personnes mangeant très sainement et en excellente forme peuvent être touchées brutalement et de façon “inexpliquée” par un cancer. Mais souvent, c’est suite à un gros “stress” lié à un choc affectif (deuil, séparation…). Et je ne suis sans doute pas la seule à avoir fait cette constatation.

J’ai vu mon père mourir, en moins de 6 mois, et à même pas 60 ans,  d’un cancer du poumon. C’était 7 ans après le décès de ma sœur, sa fille, qui l’avait très profondément affecté. Il semblerait que les cellules cancéreuses mettent 7 ans pour se développer et devenir “visibles”….. Accessoirement, il était fumeur et ne mangeait pas de la façon la plus saine qui soit…..

D’ailleurs, je me demande si les personnes qui “extériorisent” leur souffrance ne risquent pas moins le cancer que celles qui ne l’extériorisent pas….C’est l’impression que j’ai….

Parmi les personnes qui ont une bonne alimentation et une bonne hygiène de vie, elles ne font pas toutes un cancer après un gros stress affectif.

Quant aux personnes ayant une mauvaise alimentation et une mauvaise hygiène de vie, elles ne font pas non plus toutes un cancer après un gros stress affectif.

Chacun réagit à sa manière, en fonction de l’état de son terrain, de son système immunitaire….. On ne peut rien prédire à l’avance. D’ailleurs et cela n’engage que moi, j’ai l’impression qu’une personne, soignée pour un cancer, avec un mauvais terrain et un système immunitaire affaibli, aura moins de chance de s’en sortir vivante après les traitements officiels, qui, pour moi, ne sont qu’un empoisonnement …. en toute légalité….

La cure métabolique

Personnellement, je ne cesse de faire de la prévention, depuis plus de 40 ans maintenant. Et je continue. C’est ainsi que j’ai découvert une cure métabolique que j’ai faite et qui peut être très utile aux personnes d’un certain âge.

En résumé, il s’agit d’une alcalinisation massive du corps, pendant quelques semaines, avec détoxication du foie,  nettoyage des intestins, chélation des métaux lourds et une perte de poids si nécessaire. Le tout accompagné de compléments alimentaires agissant en parfaite synergie. Dont, en particulier, des minéraux pour combler les carences. Tout ceci s’accompagnant aussi d’un renouvellement des cellules.

Car comme disait Linus Pauling et comme j’aime à le répéter : “Toutes les maladies sont dues à un manque de minéraux”. D’ailleurs, de nombreuses maladies (dont certaines déclarées “incurables” par la médecine officielle)  peuvent “disparaître” pendant cette cure (les témoignages correspondants seront fournis). Ce ne sera évidemment peut-être pas le cas pour tout le monde. Mais les personnes concernées ne le sauront que si elles font la cure…..

Et, à mon avis, cette cure peut contribuer à tenir éloigné un éventuel cancer.

Si d’aventure, vous deviez malgré tout, être touché(e), vous connaissez maintenant les extraits Bejanski !

En conclusion

Faire de la prévention est “payant”. Evidemment, il faut faire quelques efforts. Comme on dit : “On n’a rien sans rien” !

Personnellement, à 66 ans (en 2018), je récolte encore et toujours les fruits de mes efforts. Mis à part quelques problèmes de métabolisme qui ont été résolus avec la cure citée, je suis en super forme. C’est ce que mon entourage ne cesse de constater.

Quand je vois des personnes de mon entourage en surpoids, cumulant souvent diverses maladies et percluses de douleurs, je ne regrette vraiment pas le chemin que j’ai suivi !

Mais il n’est jamais trop tard ! C’est ainsi qu’il existe des cas connus de personnes qui étaient à l’article de la mort et qui sont finalement devenues centenaires !

Alors, je ne peux que vous inciter vivement à faire l’expérience de cette cure métabolique, une fois par an par exemple, si vous n’avez aucun souci particulier. Personne n’a jamais exprimé le moindre regret de l’avoir faite !

Comme je le dis souvent : Vous viendrait-il à l’idée de ne pas « faire le ménage » dans votre cuisine ou vos toilettes, pendant des années ? (cliquez pour voir l’article).

De la même manière, l’organisme humain ne peut se suffire de fréquents nettoyages extérieurs, il faut aussi nettoyer l’intérieur.

(1) Sylvie Beljanski s’est fixé comme priorité d’informer le grand public sur les dangers des toxines environnementales sur la santé. Parcourant le monde, elle a déjà pu sensibiliser des milliers de personnes sur l’importance de la détoxification ainsi que les moyens de se défendre contre les toxines qui peuvent être à l’origine de graves pathologies. Elle présente l’Approche Santé Beljanski® avec des recommandations pratiques pour se prémunir contre les toxines environnementales, détoxifier son corps et réparer le processus cellulaire.

=================

Pour commander les extraits Beljanski,
merci de cliquer ici.

=================

Pour en savoir plus sur la cure métabolique, voir l’encart ci-dessous :

logo de la cure métabolique

Si vous pensez que vous avez besoin
d'une détoxination complète de votre organisme

et si, en plus, vous avez besoin de perdre du poids, un peu ou même beaucoup,

 et que vous n'y soyez jamais arrivé(e)

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer