Très urgent, êtes-vous au courant ?

i 25/11/2015 4 Commentaires par Elisabeth 8Catégorie(s) : Elisabeth
jMots clés : compteur LinkycompteurLinkycompteur intelligentproblèmes de santénext-upirradiationschamps électromagnétiquesCEMhyperfréquencesmicro-ondes

Après avoir lu ce petit article, le titre vous apparaîtra peut-être comme un jeu de mots de mauvais goût, compte tenu de la gravité de ce que vous allez découvrir, pour ceux qui ne sont pas encore au courant….. Mais certains sont évidemment de mèche !

Cela fait des années que le laxisme de nos gouvernements successifs et de la justice de notre pays dont les moyens sont totalement insuffisants, a mené aux terribles évènements récents à Paris.

Maintenant, on peut se faire tuer à chaque coin de rue mais bientôt on va se faire tuer, même plutôt « griller » à son propre domicile, à « petit feu » et même à “grand feu” !

Même si je ne vous raconte pas aujourd’hui une « histoire de guérison », il s’agira quand même d’une histoire qui a un lien direct avec notre santé à tous, y compris certainement celle de nos descendants.

Je vous parle donc aujourd’hui du compteur Linky et des terribles ravages dont il est déjà responsable. En agissant avant le 30 novembre 2015, nous pouvons peut-être infléchir le cours des choses.

Merci à tous ceux qui connaissent bien les réseaux sociaux de diffuser au maximum cet article (par exemple avec la barre latérale mobile à gauche ou celle, horizontale, juste avant les commentaires).

Alors, de quoi s’agit-il ?

Pour commencer, juste une petite vidéo de 20 mn, publiée le 23 novembre 2015, sur le site de Thierry Casasnovas et où le sujet est même traité avec quelque humour, mais nous serons bientôt nombreux à ne plus rire lorsque nous subirons ces compteurs, si nous n’agissons pas maintenant et très vite. Titre de cette vidéo ? Linky , la dégénérescence programmée

Next-up  est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) concourant à la Défense de l’Environnement Naturel, contre les irradiations des Champs ÉlectroMagnétiques (CEM) hyperfréquences micro-ondes des antennes relais, des téléphones portables.

Next-up a mis en ligne une vidéo de 11 mn “Linky = Produit toxique : La preuve, le reportage.  prouvant, mesures à l’appui, la « toxicité » flagrante des compteurs Linky.

Ces nouveaux compteurs ont été introduits, depuis déjà quelque temps, aux USA et au Canada (pas encore partout heureusement !). Les conséquences de cette nouvelle technologie font froid dans le dos.

Pour ceux qui ont suffisamment de temps, il suffit de visionner ce film américain, sous-titré en français, qui dure 1h 27 mn : « ERDF Compteurs Intelligents & Smart Grid = Arnaque et Danger de Mort !« . Les informations particulièrement intéressantes et sidérantes démarrent vers la 3è minute. Ce film de Josh del Sol  (2013) est parfois aussi intitulé « Tabke back your power ! (Reprenez votre pouvoir !)

Avant la 15è minute, on apprend déjà que :

– ce compteur a déjà provoqué de très nombreux incendies, parfois même à peine installé !

– le montant des factures a doublé ou triplé (elles flambent aussi !) : le fournisseur d’énergie ne se démonte pas et prétend que vous consommez plus et que le nouveau compteur est plus précis ! Allons donc !

– un jour viendra où l’on sera facturé en fonction du temps d’utilisation !

– le nouveau système est très vulnérable aux cyber-attaques

– les vulnérabilités d’internet sont ainsi transférées au réseau électrique entier

– ce système est donc la porte ouverte à du cyber-terrorisme à très grande échelle

– voici donc un système « intelligent » mais très vulnérable donc pas si « intelligent » que cela ; d’aucuns disent même que c’est un système stupide

– à suivre…. Quand j’aurais vu la suite de la vidéo ! 26 novembre  2015 à 23h : je viens de finir de visionner tout le film. Sans commentaires ! Je pense qu’il est du devoir de chacun de savoir ce qui nous attend. Qui ne dit rien, consent !

René Bickel vient de m’offrir ce dessin, réalisé au quart de tour !

clip_image002

Dessin inédit de René Bickel (25 novembre 2015)

 Si vous êtes sceptiques,  juste un exemple d’un site québécois, trouvé au hasard. Il est intitulé « Je garde mon compteur ». Ce site relate de nombreuses mauvaises nouvelles vécues par les « heureux » utilisateurs de ces nouveaux compteurs.

Y sont traités en particulier les problèmes de santé causés par les compteurs « intelligents » (au Québec, ils « subissent » déjà ces compteurs mais, en parcourant ce site, on découvre que le fournisseur commence à faire « marche arrière » sous la pression des usagers).

Des preuves : voir la page « Témoignages » (avec témoignages « glaçants »  qui dépassent tout ce qu’on peut imaginer) ainsi que la page « Santé menacée« .

Pendant ce temps, ERDF fait des tests dans une salle blanche ! Pas très intelligent !

Il y est dit : « Notre protocole évolue en fonction des premières évaluations en condition réelle, remarque Bernard Lassus. Lors d’une de ces expérimentations, nous avons découvert que les impulsions électriques envoyées sur le réseau par des alimentations d’ascenseurs ou des récepteurs TNT pouvaient brouiller nos signaux. Nous devions prendre en compte cette éventualité dans nos contrôles. »

Intéressant ! Et pourquoi donc leur faut-il la « blancheur » d’une salle pour faire leurs tests  ?

Cela leur coûterait bien moins cher de faire leurs tests directement sur le terrain ! De plus, ils en subiraient en temps réel les conséquences sur leur propre santé ! Ce qui les mettrait alors vraiment dans le vif du sujet !

Et si EDRF s’inspirait de l’expérience déjà acquise aux Etats-Unis et au Québec ? Mais comme dans le domaine de la santé (médicaments, vaccins, traitements alternatifs …), il est courant que la France ne tire aucune leçon des expériences faites par ailleurs.

Comment chacun peut agir

Certains agissent déjà, comme Annie Lobé, journaliste scientifique indépendante, qui se démène pour faire connaître le danger des compteurs Linky. Elle n’a pas la langue dans sa poche et a publié le compte rendu de la séance à l’Assemblée Nationale où la loi sur Linky a été adoptée (en plein mois de juillet 2015 et à main levée !).

A lire et à découvrir dans l’article Linky! le consommateur l’a dans le gnouf!! la loi est adoptée!…

Cet article est très long (avec de nombreux commentaires intéressants) et très instructif, car on peut se rendre compte comment nos députés et sénateurs défendent nos intérêts et notre santé !

A l’évidence, notre santé et celle de nos enfants ne les intéressent pas ! C’est le dernier souci de chacun de ces élus ! Ainsi, aucun élu n’a jugé utile de parler de la mobilisation des usagers qui avait déjà eu lieu en mai. Elus qui sont pourtant censés porter la voix du peuple !

Mais il y va de notre santé et certainement aussi de celle de la planète. A défaut d’en parler à la COP21, ils en parleront peut-être à la COP22 en 2016 ! ?

Pour faciliter notre action, Annie Lobé a préparé une page indiquant tous les courriers, mails à envoyer, en particulier à notre président. Le pauvre, il est déjà tellement occupé en ce moment !

Voici donc cette page  (elle a été corrigée pour que tout un chacun puisse la signer).

Car elle ne se contente pas de rabâcher aux oreilles du président, le problème des compteurs Linky mais on profite de ce courrier pour lui demander d’enjoindre à EDF / ERDF de renoncer donc au Linky, mais aussi de mettre à l’arrêt la centrale de Fessenheim et de mettre fin à la construction de l’EPR de Flamanville.

Une bonne idée serait aussi d’inonder nos députés et sénateurs avec les 20 pages de cette lettre (cela leur fera un peu de lecture, car ils ne semblent pas très informés).

Rabelais ne disait-il pas : « L’ignorance est mère de tous les maux ».

Comme on dispose de leurs adresses électroniques, on peut mettre un fichier joint, ce qui n’est pas le cas pour la missive au président (avec la seule page de contact disponible – pas d’adresse mail), il faut « saucissonner » sa lettre, ce qui n’est pas très confortable !

Outil pratique pour envoyer un recommandé par internet

[Ce 27 novembre 2015, j’ai envoyé ma LRAR par internet.

Cela m’a coûté 10,81 € (il n’est pas possible de choisir l’envoi numérique car nous ne disposons pas de l’email de notre président, ne pas chercher à mettre l’indication « Président de la république », choisir N et B, recto-verso (1 € de plus si recto), page blanche pour l’adresse du destinataire, le prix est le même et option avec AR évidemment).

Waouh ! C’est la première fois que je vais réceptionner un courrier de l’Elysée quand on me renverra l’AR !

Une remarque cependant : notre gouvernement a encore de gros progrès à faire pour la sauvegarde de la planète. Le Palais de l’Elysée  va être inondé de papier avec tous les envois qui seront faits. Cela aurait pu être évité si nous avions eu à disposition un email et la LRAR numérique aurait seulement coûté 4,72 € ! ]

Annie Lobé vous remercie de bien vouloir adresser par mail à : info@santepublique-editions.fr le numéro de votre lettre recommandée, afin de pouvoir comptabiliser le nombre de lettres que le président de la République aura reçues.

Je vais de ce pas m’atteler à la tâche et reviendrai probablement compléter cet article et en clarifier la fin, dès que j’aurai, moi-même, clairement préparé et fait mes différents envois.

Tous à nos plumes ! Pour sauver notre peau !

PS1 : j’ai lu qu’il avait été voté  initialement une condamnation  à une amende de 1500 € pour  toute personne qui refuserait l’installation d’un compteur Linky.  Quelqu’un saurait-il la suite de cette histoire ?

PS2 : certains d’entre vous seraient-ils déjà équipés ?

Rajout en date du 1er décembre 2015 :

pour ceux qui ont du temps, énormément d’informations dans ce site.

Article publié le 25 novembre à 18h

Commentaires

  1. Hélène Delafaurie
    Le 26/11/2015 à 16:54

    Effectivement j’étais déjà au courant mais il faut savoir que faire pour le refuser.
    Si on paye l’amende, est-ce qu’on n’aura pas quand même un Linky installé Manu militari ?
    Je vais inonder le député, le maire, le sénateur mais que notre époque est difficile à vivre si on veut rester en bonne santé ! C’est le parcours du combattant.
    Et bien nous combattrons.
    Hélène

    Répondre
  2. Elisabeth
    Le 26/11/2015 à 18:41

    Hélène

    J’ai trouvé que l’amende de 1500 euros a été abandonnée.

    Plusieurs liens plus bas, entre autres, pour refuser. L’argument « massue » étant que les assurances ne prennent pas en charge tout ce qui est lié aux champs électromagnétiques.

    Donc si une maison flambe à cause d’un compteur Linky, manifestement les assurances ne vont pas intervenir.

    Voici quelques liens :

    http://lesmoutonsenrages.fr/2015/05/02/le-danger-des-nouveaux-compteurs-electriques-linky-edf-lettre-de-refus/

    http://www.robindestoits.org/Lettre-type-de-REFUS-d-installation-du-compteur-d-eau-ou-gaz-a-telereleve-Robin-des-Toits-Nov-2013_a2102.html

    http://www.quechoisir.org/environnement-energie/energie/electricite-gaz/actualite-compteurs-electriques-linky-l-interet-des-usagers-oublie

    http://yonnelautre.fr/spip.php?article5220

    http://form.dolist.net/o/?s=4403-55561-11119-a5132928&v=1

    Répondre
  3. Hélène Delafaurie
    Le 07/12/2015 à 17:51

    Voilà à qui il faut envoyer un mail de protestation et de refus du linky:
    philippe.bodenez@developpement-durable.gouv.fr

    je viens d’apprendre que nous pouvons refuser le nouveau compteur Linky.

    L’amende de 1500€,en cas de refus, a été retirée du texte.

    Les infos ,sur les dégâts collatéraux et immédiat sur notre santé avec ce nouveau compteur sont très clairs sur http://www.santepublique-editions.fr

    Bon courage
    Hélène Delafaurie

    PS Si vous n’avez pas d’idée pour la lettre, voir le modèle ci-dessous.

    philippe.bodenez@developpement-durable.gouv.fr; info@santepublique-editions.fr

    A Madame Ségolène Royal
    Ministre de l’Écologie et de l’Énergie :
    Je refuse le « système Linky » et je vous demande de ne pas signer les décrets d’application des articles 26, 27, 28, 168 et 201, portant instauration du Linky, du Gazpar et de trois autres dispositifs communicants individuels.
    Respectueusement

    Répondre
  4. Elisabeth
    Le 07/12/2015 à 22:50

    Merci pour ces précisions !

    Annie Lobé a fait savoir que 150 personnes avaient communiqué le numéro d’envoi de leur recommandé à l’Elysée.

    Evidemment, ce n’est vraiment pas beauoup !

    Elisabeth

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge