Tous concernés !

i 10/05/2016 2 Commentaires par Elisabeth 8Catégorie(s) : Elisabeth
jMots clés : NATURA 4 EVERpatchdouleurs musculairestorticolis

Qui, parmi vous, n’a jamais été confronté à l’un des désagréments suivants ?

– contusions

– froissements

– entorses

– coups

– hématomes

– torticolis

– courbatures

– déchirements musculaires

– mal au dos…

Les courbatures, par exemple, sont certainement particulièrement fréquentes chez les sportifs du dimanche ou les autres, tout comme chez les « sportifs » manipulant, par exemple, à l’excès, leur bêche dans leur jardin !

Comme vous, je ne fais pas exception ; malgré une vie aussi saine que possible depuis plus de 35 ans maintenant, je ne suis pas du tout à l’abri de certains de ces problèmes. Cependant, jamais la moindre courbature avec le seul sport que je pratique à haute dose : le trampoline !

Ma première utilisation de patchs

Ce dernier mercredi, je me suis donc brutalement retrouvée en cours de journée, avec des tiraillements, du côté droit de mon cou, préfigurant certainement un bon torticolis.

Me provoquant de très fortes douleurs quand je voulais tourner ma tête vers la droite.

Heureusement que cela ne m’arrive pas souvent…… A priori, je ne me suis pas réveillée avec cette douleur, donc la cause ne devait pas en être une mauvaise posture durant mon sommeil.

Par ailleurs, je n’avais pas encore passé plusieurs heures à manipuler ma souris d’ordinateur…..

Donc le mystère reste entier quant à la cause de ce début de torticolis. D’ailleurs y-a-t-il des causes bien définies à un torticolis ou cela nous « tombe-t-il » dessus « par hasard » ?

Je me suis donc couchée le mercredi soir, espérant que mon torticolis me ferait la faveur de disparaître pendant la nuit. Pas de chance, le jeudi matin, il était toujours là !

natura_patch

torticolis

C’est là que je me suis souvenue que j’avais, chez moi, depuis peu de temps, un bon stock de patchs anti-douleur.

Je me demandais d’ailleurs comment et quand j’allais pouvoir tous les utiliser.

Ce début de torticolis était donc l’occasion de les tester personnellement.

Comme j’avais déjà eu l’occasion d’en faire bénéficier des proches, j’ai décidé d’utiliser un petit morceau qui restait.

 

J’ai donc d’abord essayé de localiser précisément où était la douleur, puis j’ai préparé mon patch en enlevant la couche de protection en papier.

Ensuite, n’ayant personne sous la main qui aurait pu me le coller sur le point douloureux repéré avec le doigt, j’ai dû me débrouiller !

Pour ceux qui les utiliseront, vous constaterez que cela « colle » très fort et surtout, c’est comme le « scotch brun de déménageur », donc si vous vous y prenez mal, vous risquez d’avoir de mauvaises surprises.

Malgré un miroir pour essayer de voir où j’allais coller le patch (c’était quand même derrière la tête !), et tout en laissant mon doigt sur le point douloureux, j’ai essayé de coller le patch.  Il me  manquait une  troisième main  pour retenir  mes cheveux  dont une  petite partie s’est  donc retrouvée  collée sous le patch !!!!

Il était alors 9h ce jeudi matin. Le patch ne s’est pas fait oublier puisque, très rapidement, mon cou s’est mis à chauffer pendant quelque temps. Ensuite, la sensation de chaleur a disparu.

J’ai donc vaqué à mes occupations et tout à coup, en fin d’après-midi, ma main touche le patch que j’avais complètement oublié. Et c’est là que je me rends compte que cela ne m’avait plus tiraillé dans le cou, depuis le matin.

Je fais des essais de rotation de la tête ; çà tiraille encore un peu. Comme il est dit de laisser le patch pendant 24 heures, je me couche donc en gardant le même patch.

Quand je me réveille ce vendredi matin, cela tiraille encore un peu. Je décide donc d’en mettre un deuxième, l’équivalent d’un tiers de patch. Cette fois-ci, j’ai l’impression que çà « chauffe » plus longtemps.

Samedi matin, il subsiste une douleur très légère, mais n’ayant rien à voir avec celle du début. Je décide donc de laisser faire la nature et ce lundi, tout est redevenu normal.

Ces patchs sont des patchs anti-douleur musculaires. Ils agissent donc aussi bien sur des douleurs chroniques qu’occasionnelles. Ils peuvent également être utilisés en cas d’entorses, contusions, torticolis, ou même pour réduire des hématomes. Ils agissent efficacement sur les douleurs suite aux fractures osseuses (même anciennes) mais également sur les douleurs consécutives à la pose de prothèses (hanches, genoux, par exemple).

Les patchs sont utilisés depuis des milliers d’années en Asie, tant par les médecins (pour traiter les douleurs musculaires, articulaires ou tendineuses) que les pratiquants d’arts martiaux pour les traumatismes, les fractures, les hématomes, les déchirements musculaires….

Pour des explications supplémentaires, des conseils d’utilisation, des recommandations et les contre-indications, voir le «Manuel d’utilisation des natura patchs» des patchs .

Suite à la remarque faite dans les commentaires, par Danièle, utilisatrice de ces patchs, je rajoute donc, qu’il y a tout intérêt à ne pas attendre que la douleur s’amplifie et à poser le plus rapidement possible un patch. Il semble alors logique de penser que la douleur s’atténuera d’autant plus vite.

Autres témoignages sur l’utilisation des patchs

Pour ceux qui voudraient avoir d’autres témoignages, il en existe pas loin de 200 sur cette page.

Il n’est pas nécessaire de disposer d’une page Facebook pour les lire. Et pour une lecture plus aisée, il suffit de cliquer sur chaque témoignage pour l’agrandir.

On y trouve de tout, dans ces témoignages !

Bien évidemment, à leur lecture, on peut se rendre compte que les effets sont très différents en fonction des personnes. Et que les patchs agissent aussi plus ou moins rapidement.

Cela me fait penser à une mésaventure qui m’est arrivée récemment. Pour rendre service à un lecteur de mon blog, presque octogénaire, dont l’épouse était percluse de douleurs suite à une fibromyalgie et encore bien d’autres problèmes de santé, je leur ai fait cadeau d’un pack de 5 patchs. Mon grand tort a été de ne pas avoir lu préalablement tous les témoignages …. sans quoi j’aurais pu les mettre en garde.

En effet, le monsieur m’a écrit, pas content du tout, pour me dire que l’effet était NUL ! Manifestement, il n’avait même pas pris la peine de lire les témoignages, sans quoi il aurait pu se rendre compte que les patchs n’agissent pas toujours tout de suite.

Il est évident aussi, qu’a priori, un état de douleur existant depuis quelques dizaines d’années ne va pas disparaître, par « miracle » au bout de quelques jours.

Arnold Ehret disait : « On ne peut pas guérir un corps, c’est-à-dire purifier un système, en quelques jours. Il faut compenser le mal qui lui a été fait pendant toute la vie. »

Le monsieur ne veut donc plus rien savoir des patchs !

Dans un tel cas de douleurs multiples, il est d’ailleurs précisé qu’on peut mettre 2 patchs simultanément. Il n’est donc pas question de « patcher » toutes les douleurs en même temps !

Pendant des dizaines d’année, cette dame a pris des médicaments chimiques ; se sont-ils permis de dire à leur médecin qu’ils n’agissaient pas rapidement ? Cela m’étonnerait !

Il faut garder à l’esprit que, sauf exceptions (qui existent), les méthodes naturelles ont besoin de temps pour agir. Cela « coûte » donc du temps mais aussi de l’argent. Aux Etats-Unis par exemple, il n’existe pas de sécurité sociale. Les gens doivent prendre des assurances très chères et jusqu’à une certaine somme de soins, par exemple 10 000 euros, tout est de leur poche.

Donc si notre Sécurité Sociale n’existait pas et si nous devions nous soigner sur nos propres deniers, il n’est pas certain du tout que se soigner de façon naturelle coûterait plus cher.

Et pour commencer, on ne subirait pas des effets secondaires, donc moins de choses à soigner !

Que sont précisément ces patchs ?

flyer_patch_recto_verso C’est la compagnie NATURA 4 EVER qui est à l’origine de ces patchs qui existent depuis environ 2 ans. Ils sont fabriqués dans un laboratoire pharmaceutique qui respecte toutes les normes internationales de la profession. Ils font l’objet de contrôles à tous les stades de la production et de contrôles sanitaires rigoureux et sont garantis :

  • sans paraben,
  • sans sel d’aluminium,
  • sans produit d’origine animale,
  • et bien entendu sans aucun composant chimique

Et en plus, une délicieuse odeur de plantes va vous « parfumer » ; ainsi, vous ne risquez pas d’incommoder votre voisin de bureau avec des odeurs « chimiques ».

Ces patchs correspondent à une « thérapie naturelle pour les douleurs musculaires » ; c’est un dispositif médical de classe 1 (norme CE).

Ils agissent sur les méridiens pour soulager la douleur ; c’est de l’ «acupuncture mise en patch» !

Encore une petite explication sous forme d’une courte vidéo.

Maintenant, vous savez tout ou presque sur les patchs « anti-douleur ».

Et nombreux sont ceux qui regrettent de ne pas les avoir connus plus tôt. Y compris moi ! Suite à une chute « bête », je m’étais retrouvée, il y a un an,  avec une tendinite horriblement douloureuse, pendant plusieurs mois.

D’autres informations dans un article à venir

NATURA 4 EVER commercialise quelques produits assez exceptionnels. Dans l’article à venir, je présenterai essentiellement

le Naturablue original qui permet de « booster » son organisme, en aidant son corps à se défendre avec ce produit à base de spiruline et de camu-camu

et un dispositif biodynamiseur d’eau qui fournit une eau alcaline et antioxydante (un nouveau modèle plus élaboré sera disponible prochainement).

Concernant le premier produit, il existe un livre fabuleux  du spécialiste français de la spiruline, le Dr Vidalo (voir le sommaire de ce livre).

La dernière édition de ce livre fait 350 pages et peut être commandée chez l’éditeur.

L’édition précédente de 335 pages peut être commandée chez Amazon, par exemple.

Spiruline, l'algue bleue de santé et de prévention

Spiruline : L’algue bleue de santé et de prévention

Pour les plus curieux et les plus pressés, vous pouvez découvrir plus d’une centaine de témoignages sur cette page, concernant le Naturablue.

Pour terminer, les produits dont il est question dans cet article, ne s’achètent pas en magasin. On les trouve uniquement, sur internet, auprès des distributeurs des produits NATURA4EVER.

Donc pour en savoir encore plus et pour les commandes,

il suffit de cliquer sur le logo de NATURA4EVER :

Natura4Ever

Et pour ceux qui souhaiteraient faire connaître ces produits en devenant distributeur, tout en arrondissant leurs fins de mois (mais bien évidemment, cela ne se fait pas tout seul), vous pouvez me contacter.

Commentaires

  1. Danièle
    Le 11/05/2016 à 11:59

    Bonjour Élisabeth,
    Je ne vais pas réjouir de ta douleur mais je suis contente que tu aies eu l’occasion de tester.
    Personnellement depuis que j’utilise ces patchs, je n’attends pas lorsque j’ai une douleur, qu’elle s’amplifie, je mets tout de suite un patch et je suis rapidement soulagée.
    Merci pour ce témoignage.
    Belle et douce journée.
    Danièle
    Danièle Articles récents..Jeux et exercices pour stimuler la mémoireMy Profile

    Répondre
    • Elisabeth
      Le 11/05/2016 à 13:39

      Merci Danièle pour ton témoignage, je crois que je vais rajouter cette information dans l’article. Et je vais aussi procéder de la sorte en suivant ton conseil.

      Cordialement

      Elisabeth

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge