Il a fini par maigrir mais à quel prix !

i 07/02/2016 6 Commentaires par Elisabeth 8Catégorie(s) : Elisabeth
jMots clés : stresssommeiltrampolineamaigrissementexercice physiquealimentationmarcheobésité

Danièle, la soixantaine, est retraitée et après une vie riche en activités intellectuelles et physiques, elle n’a pas réussi à ne rien faire.

Lorsqu’elle était en activité, mariée et 2 enfants, elle était salariée et donnait des cours de danses de couple le soir. Pour réussir à garder la forme, elle a toujours pratiqué le yoga et la méditation.

Aujourd’hui, elle donne toujours des cours de danses, fait du violoncelle, écrit sur son blog « Forme et Bien-être » et fait du bénévolat dans une association.

Elle a un emploi du temps de ministre et c’est ce qui lui convient mais elle n’oublie pas de s’occuper de sa santé et de son corps en pratiquant la méditation et le yoga. Elle fait, en plus, de la marche tout en sortant son petit yorkshire.

Danièle nous offre l’article invité qui suit.

=====================================

Votre corps est une merveilleuse « machine » mais comme toutes les machines, elle s’use et parfois se casse.

Nous avons la responsabilité de notre corps qui nous permet de faire chaque jour tout ce que nous voulons, marcher, penser, rire, créer, etc.…

Nous nous devons de garder notre corps en bon état ; même s’il s’use, il doit être entretenu au mieux.

Surtout ne pensez pas que le mieux coûte cher, ce n’est pas vrai et puis… comparez le « cher » aux frais médicaux, d’hospitalisation ou aux frais inhérents à l’impossibilité de continuer de travailler.

Je vous assure que cela coûte bien plus. Si vous y ajoutez les douleurs, le mal-être et peut-être l’impossibilité de continuer définitivement à faire certaines choses… vous changerez peut-être d’avis.

L’histoire de Maxime et de son corps

C’est l’histoire d’un ami, appelons-le Maxime, la cinquantaine, en couple, deux grands enfants, un métier qui lui plaît et une passion, la musique.

Il fait partie d’un orchestre de jazz et dirige une chorale. Sa vie est bien remplie et il l’apprécie énormément.

Cela fait plus de 15 ans que je le connais et il était déjà « enveloppé » à notre rencontre ; mais, avec les années, il est devenu obèse.

Dessin de René Bickel, auteur d'un blog, de livres et de cartes postales

Dessin de René Bickel, auteur d’un blog, de livres et de cartes postales

Avant de poursuivre mon histoire, vous devez connaître les habitudes alimentaires des habitants de la région où nous vivons.

Les repas sont importants  plus  par  leur contenu  que pour leur convivialité. Ils  sont copieux (trop copieux !). En voici un exemple, pour un repas de fête :

  • · entrée de charcuteries
  • · pounti (spécialité régionale)
  • · aligot saucisses ou autre viande
  • · ou chou farci
  • · une petite salade
  • · fromages
  • · dessert, gâteau ou pâtisserie comme une tarte à « la tome fraîche »
  • · apéritifs, vins, alcools

Lorsque je participe à un tel repas, inutile de vous dire que je ne mange pas le quart de ce qui est proposé. D’ailleurs, les convives me regardent de travers et pensent certainement : « elle ne sait pas ce qui est bon, elle n’est pas de chez nous, celle-là ».

Et pour les repas de tous les jours, il y a la soupe au fromage, les pizzas, beaucoup de sucreries et nombreux sont ceux qui boivent des sodas de toutes sortes.

Tout compte fait, en énumérant les habitudes alimentaires de cette région, je constate qu’elle est à l’image de ce qu’on mange un peu partout en France.

Ce qui aggravait le cas de Maxime, c’est qu’il mangeait de grosses quantités ; et tant qu’il y en avait, il mangeait !

Je lui en ai parlé un jour et il m’a dit ne pas pouvoir contrôler son envie de manger.

Il a commencé à pratiquer la méditation que je lui avais conseillée ; il me disait se sentir plus serein mais il n’a pas eu le temps d’en voir les bienfaits, je vous raconte pourquoi.

Un autre point important, lorsque nous rejoignions Maxime pour la chorale, il avait toujours un gros sandwich à la main et une ou deux viennoiseries qu’il mangeait en conduisant, car il n’avait pas eu le temps de manger…

Parfois, j’essayais de lui prodiguer quelques conseils, mais il n’était pas prêt à les écouter car il ne voulait rien changer à sa vie qui lui plaisait tant. Il n’avait pas conscience qu’il jouait avec sa vie plus qu’avec ses instruments.

Il y a environ deux ans, sa compagne s’est fait poser un anneau gastrique car, elle aussi, souffrait d’obésité. Le résultat fut à la hauteur de ses espérances mais Maxime, lui, ne voulait surtout pas passer par les souffrances par lesquelles elle était passée pour obtenir ce résultat. Il préférait mincir plus naturellement ou garder ses kilos.

Malgré tout, il voyait bien que sa femme allait mieux, qu’elle recommençait à faire un peu de sport, qu’elle bougeait beaucoup plus qu’avant et ça lui faisait envie, sans qu’il l’exprime clairement.

Un jour, il a décidé de se mettre au sport pour perdre quelques kilos, piscine, badminton et marche tous les week-ends pour accompagner sa femme.

cochumain creve -1

Dessin de René Bickel, auteur d’un blog, de livres et de cartes postales

Beau programme mais Maxime n’avait pas fait de sport depuis presque 30 ans…

Dans quel état était son corps, cette merveilleuse machine ? Après 30 ans sans réelle activité physique…

Son corps était envahi par la graisse, de la graisse dans tous les coins et recoins. Son cœur était fatigué de devoir fournir autant d’efforts pour bouger ce corps trop lourd.

Et ce qui devait arriver est arrivé. Le cœur de Maxime n’a pas résisté…

Résultat, grave opération du cœur, plus aucune activité durant une bonne année, plus de musique, plus de travail, rien, plus rien ne lui était autorisé, même pas conduire. Il voulait perdre des kilos, il en a perdus mais en plus, il est astreint à un régime très sévère. Il ne risque pas de les reprendre.

Suraliment hamburg

Dessin de René Bickel, auteur d’un blog, de livres et de cartes postales

Aujourd’hui, il m’écoute un peu plus et regrette de ne pas avoir fait attention avant.

Son régime lui interdit le fromage, les plats trop gras, le sucre, les viennoiseries et autres pâtisseries, les boissons alcoolisées ou les sodas, etc…. Il me dit qu’il a l’impression de ne plus rien avoir le droit de manger.

Il a toujours des pulsions qu’il a du mal à réfréner et pour cela, il fait sérieusement de la méditation. J’ai publié un article expliquant cette méthode de méditation (Mental Waves).

Je lui ai conseillé ce programme car cette méditation agit avec les ondes neuronales incluses dans de la musique. Pour un musicien, écouter de la musique est plus facile que de se concentrer sur un objet ou sa respiration.

De plus, il a encore 20 à 25 kilos à perdre et ce programme permet de mincir en douceur. Après l’opération qu’il vient de subir, c’est ce qu’il lui faut. J’ai moi-même testé ce programme qui permet petit à petit, sans réel effort, de manger ce dont le corps a besoin et pas plus. La méditation nous apprend à écouter notre corps qui nous donne des informations sur ses besoins. Nous n’avons pas l’habitude d’écouter notre corps, nous avons plutôt la fâcheuse habitude de le maltraiter.

amaigrissement_progressif

Dessin de René Bickel, auteur d’un blog, de livres et de cartes postales

On ne grossit jamais en quelques jours ; c’est toujours progressif.

De la même manière, un amaigrissement doit toujours se faire progressivement.

Rendez-vous compte du bouleversement dans la vie de Maxime et de ses proches.

Tout cela parce qu’il n’a pas voulu changer quoi que ce soit dans sa vie, sa vie qui lui plaisait tant, telle qu’elle était. Mais sa vie aujourd’hui, elle ressemble à quoi ?

Malgré tout, il a eu de la chance que sa vie continue ; elle aurait pu simplement s’arrêter, car sa machine s’était cassée.

Ne croyez pas que ces gros problèmes de santé n’arrivent qu’aux autres, ils peuvent vous arriver. Pour éviter cela, vous pouvez chaque jour faire ce qu’il faut pour votre bien-être et votre corps. C’est un devoir pour vous et vos proches.

Des conseils sans prétention

 clip_image010

Le sommeil

Le premier conseil est de veiller à dormir suffisamment. Un adulte doit dormir entre 7 et 8 heures par nuit pour être en forme et permettre à son corps, cette merveilleuse machine, de se régénérer.

Le corps ne peut le faire que pendant le sommeil et il lui faut un certain  temps. Si vous ne dormez pas assez, il n’aura pas le temps de prendre du repos.

Le manque de sommeil rend la journée pénible, bien souvent dès le réveil. Vous êtes irritable, encore plus stressé, vous avez du mal à digérer, etc.….

Plutôt que de regarder la télévision jusqu’à une heure tardive, enregistrez vos émissions préférées pour pouvoir les regarder en différé, à un autre moment. Vous pourriez choisir de les regarder à la place du journal télévisé. Cela vous évitera d’entendre toutes les misères du monde que les médias aiment à nous diffuser. L’écoute répétée de mauvaises nouvelles influence notre mental et notre mental influence notre état physique. Il est préférable de positiver, voir des gens souriants et positifs.

Le stress

Si vous dormez bien, vous serez moins stressé ; et si un peu de stress subsiste, apprenez à pratiquer la respiration profonde. C’est un excellent antistress, simple à mettre en place, praticable à tout moment, chaque fois que vous sentez monter le stress en vous. C’est aussi une aide précieuse pour s’endormir. La respiration, c’est la vie !

En supprimant le stress, vous améliorez vos capacités physiques et mentales.

 L’exercice physique

L’exercice physique contribue à diminuer le stress, à garder son corps en bonne santé.

Ne faites pas comme Maxime, ne passez pas de aucun exercice, à 1 heure d’exercice intensif par jour. Vous devez commencer, par exemple, par marcher plus. La marche est une fonction naturelle et si vous mettez de bonnes chaussures, elle est sans risque de blessures.

Prenez juste l’habitude de faire tous vos déplacements à pied. Personnellement, je me donne comme limites, des trajets de 40 minutes à l’aller car après, il faut revenir. L’idéal est de marcher 30 minutes à 1 heure chaque jour. Je vous assure que, pour la santé, c’est mieux qu’1 heure d’embouteillages.

Lorsque vous aurez pris cette habitude, vous trouverez cela très plaisant. Vous allez pouvoir regarder autour de vous, voir la nature changer au cours des saisons, parler aux autres, partager un sourire, c’est si important de partager un sourire…

Le sourire c’est du bonheur pur, comme de profiter du soleil.

En marchant, vous bénéficierez de la vitamine D si importante pour notre corps et que seul le soleil sait nous donner pour que le corps l’absorbe correctement.

Si vous avez un chien, allez le promener chaque jour pendant 1 heure, il sera très content et votre corps aussi. Si vous n’avez pas de chien, promenez celui d’un voisin qui manque de temps. Le chien sera plus que content…. et le voisin aussi !

Vous pouvez aussi faire du trampoline dans votre salon !

L’alimentation

Mon maître Yogi disait toujours, « nous sommes ce que nous mangeons » et effectivement, je l’ai constaté bien des fois.

Les règles sont simples et pourtant, nombreux sont ceux qui ont beaucoup de mal à les respecter :

  • · supprimer le sucre et bannir le sucre industriel ; essayer de se défaire du goût sucré étant la meilleure solution
  • · ne jamais manger d’aliments transformés
  • · boire suffisamment
  • · prendre le temps de bien mâcher ses aliments : il faut « boire »  les aliments et « manger » les liquides
  • · faire des repas un moment de convivialité et d’échange, pas de téléphone, de tablette, de télé durant les repas… Si vous vivez seul(e), comme moi, prenez le temps de vous préparer de bons repas. Qui mieux que vous peut prendre soin de vous ?

Je pourrais allonger ma liste mais en respectant ces 4 conseils, en matière de sommeil, stress, exercice physique et alimentation, vous améliorerez votre santé et prendrez soin de votre corps.

On pourra aussi s’inspirer des « 7 S » d’André Passebecq :

Je sais que vous avez déjà lu et relu ces conseils par ailleurs mais… les suivez-vous ?

Vous pouvez trouver des conseils plus spécifiques en visitant mon blog « Forme et Bien-être ».

Danièle – Février 2016 – La contacter

=====================================

Comme vous pouvez le deviner à la lecture de cet article, Danièle a beaucoup de connaissances et d’expérience en matière de yoga, méditation, alimentation et art de mincir. Elle a réalisé de nombreuses vidéos gratuites que je suis loin d’avoir eu le temps de découvrir.

Cependant, il y en a une que j’ai beaucoup aimée ; celle où Danièle parle du muscle et de la graisse. C’est la première fois que je découvre une explication aussi claire. https://www.youtube.com/watch?v=ydp9fDk_a8M . La vidéo ne dure que 3:11 mn et est très instructive !

Par ailleurs,  la respiration est vitale pour la vie mais aussi pour vivre en bonne santé ; beaucoup trop de nos contemporains respirant mal en grande partie à cause du stress. La pratique de la respiration profonde permet de l’atténuer et contribue à retrouver une bonne santé ou à rester en bonne santé.
Pour pouvoir en faire l’expérience, Danièle vous offre  gratuitement l’e-book « La respiration profonde », à télécharger sur cette page . Sur cette même page, vous pourrez aussi vous inscrire, si vous souhaitez recevoir, en plus, des conseils beauté et nutrition.

A vous de choisir…

Commentaires

  1. Danièle
    Le 07/02/2016 à 20:04

    Bonsoir Élisabeth,
    Je suis vraiment très honorée que tu aies accepté mon article invité. Je te remercie et reste à la disposition des lecteurs pour répondre à leurs questions.
    Belle et douce soirée.
    Danièle

    Répondre
    • Elisabeth
      Le 08/02/2016 à 11:30

      Bonjour Danièle

      C’est moi qui te remercie pour ton article et toutes ces informations qui pourront sûrement être utiles à certains de mes lecteurs.

      Bien cordialement

      Elisabeth

      Répondre
  2. Elisabeth
    Le 09/02/2016 à 18:29

    Bonjour

    Je voudrais compléter l’article de Danièle qui nous incite à prendre le soleil pour avoir de la vitamine D. Mais le soleil n’est sûrement pas suffisant, sauf si on a la chance d’habiter dans des régions très ensoleillées.

    Je fais partie de la génération qui a connu l’”horrible” huile de foie de morue, qu’on nous faisait ingurgiter pour sa richesse en vitamine D.

    Je signale en passant que je viens d’apprendre que l’huile de foie de morue de l’époque était si “infecte” parce qu’elle était oxydée.

    Actuellement, il existe des moyens d’éviter cette oxydation ; je suppose donc que c’est maintenant moins pénible à avaler.

    Depuis quelques années, j’ai découvert le foie de morue qui est un vrai délice au palais. Quant à l’huile exsudée du foie, je l’utilise pour mes crudités.

    Ce produit est relativement peu connu. Et pourtant, on en trouve même chez Aldi !

    Moi, je l’achète en magasin bio, mais on est loin d”en trouver dans tous les magasins bio.

    Le mien a bien voulu mettre en rayon les “Protifoie” :

    Je signale que la terrine est loin d’être aussi délicieuse ! Je signale aussi que Debardo produit de l’huile de foie de morue, pour ceux qui souhaiteraient revenir à leurs premières amours……en matière de vitamine D.

    Le foie de morue se présente comme dans une boîte de sardines. Le poids net est de 120 g.

    On sait que la morue et son huile sont naturellement riches en vitamines A, D et E.

    Pour information :

    Pour la composition, pour 100 g, on trouve entre autres :
    acides gras saturés : 11,2 g
    acides gras mono-insaturés : 27,0 g
    acides gras poly-insaturés : 14,5 g
    dont :
    acides gras Oméga 3 : 12,1 g
    EPA : 3,6 g
    DHA : 5,3 g

    Il y aussi 4,8 g de protéines.

    Mon expérience personnelle :

    pendant 1 an, j’ai pris chaque semaine une boîte.
    Mes analyses sanguines ont alors montré que j’avais pour la vitamine D2/D3 : 96,8 nmol/l

    alors que l’on considère
    qu’il y a déficience en-dessous de 25
    qu’il y a insuffisance entre 25 et 75
    et que les valeurs attendues sont entre 75 et 250.

    Donc j’ai encore de la marge avant d’atteindre le « plafond » !

    Je ne peux pas comparer à une analyse antérieure que je n’avais jamais faite, mais compte tenu que j’allais très peu au soleil, je pense que je manquais singulièrement de vitamine D.

    Au laboratoire, ils ont fait de gros yeux quand ils ont vu mon “score” ; ils m’avaient annoncé que dans ma région (pas très ensoleillée), les gens étaient toujours en-dessous de la valeur minimale.

    Il va sans dire que je continue à en prendre régulièrement (je les achète même par 12, avec 10 % de réduction).

    Et que je suis obligée de réfréner mes envies, tellement c’est bon !

    Elisabeth

    Répondre
    • Danièle
      Le 24/02/2016 à 09:53

      Bonjour Élisabeth,
      Tu as toujours des conseils judicieux. Oui je me souviens de cette horrible huile de foie de morue que l’on devait avaler tous les matins.
      Je n’ai pas fait d’analyse récente je vais demander à mon médecin qu’elle me prescrive cela et je vais essayé d’arriver à ton score.
      Belle et douce journée.
      Dainèle

      Répondre
  3. claudi
    Le 25/10/2016 à 10:21

    Bonjour Elisabeth,

    Intéressant ton article, mais je me permet de te contredire au sujet de la vitamine D et du soleil. Celui-ci est pourtant la première source de vit D. Il suffit d’aller au soleil 1/4 d’heure par jour entre 12h et 14h en dénudant ses jambes et ses bras et surtout sans protection solaire ( Cela va à l’encontre de ce que l’on nous rabâche depuis des années, mais il semblerait que les filtres solaires empêche la vit D de se fixer . c’est peut-être pour cela que, même dans le sud de la France, beaucoup de personne sont carencées.
    Depuis que je pratique cette méthode mon taux de vit D est dans la norme, alors que avant, j’étais obligé de me supplémenté avec ampoules. Je vis pourtant dans le Finistère qui n’est pas la région la plus ensoleillé !!!
    Le soleil n’est dangereux que si l’on en abuse.

    Répondre
    • Elisabeth
      Le 25/10/2016 à 22:39

      Bonjour claudi

      Je suppose que tu fais allusion à mon commentaire au sujet du foie de morue ; mais ton témoignage est intéressant. Le problème est qu’avec la vie trépidante que nous menons, peu de gens ont le temps ou prennent le temps de se prendre un bain de soleil chaque jour.

      Que les filtres solaires empêchent la vitamine D de se fixer, cela ne m’étonne absolument pas. Il faut bien vendre les produits pharmaceutiques ; cela permet alors de vendre des ampoules de vitamine D !

      Taux de vitamine D déterminé avec une analyse sanguine ou par un autre moyen ?

      Et c’est comme pour tout : il ne faut pas, effectivement, abuser des bonnes choses.

      Elisabeth

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge