Ce 27 avril 2014, c’est le lendemain du 40è anniversaire de Véro. Comme elle le dit, elle “vient de passer 15 ans à bouffer des médocs”.

Son quotidien n’est fait que de douleurs, de fatigue et de “ras-le-bol”.

Cela fait maintenant 6 ans qu’elle prend de la morphine à hautes doses, pour pouvoir au moins sortir de son lit.

Ses jambes n’avancent plus et en 15 ans, elle a pris 40 kilos !

L’année précédente, elle avait même pensé au suicide.

Il y a 18 ans (donc à 22 ans ! ), elle avait fait une attaque cérébrale.

Après la naissance de sa fille, une fibromyalgie apparaît.

Puis une fatigue chronique et une insuffisance pancréatique.

Et comme si cela ne suffisait pas, elle a la maladie de Lyme depuis 8 mois !

Mais sa vie bascule

Grâce à une amie qui partage un lien sur Facebook, elle découvre les jus frais. Elle passe des heures à se renseigner et se rend compte que la solution à ses problèmes est à portée de main.

Du jour au lendemain, elle arrête :

  • le poisson
  • les œufs
  • les produits laitiers
  • le café
  • le chocolat
  • le fromage.

Quant à la viande, elle avait déjà disparu de son alimentation depuis l’année précédente.

Elle a cependant gardé les pâtes et les farines, mais sans gluten.

Bilan après 8 semaines

A l’heure où elle témoigne, le 24 juin 2014, cela fait environ 8 semaines qu’elle est aux jus,  “smoothies”,  fruits et légumes crus.

La nouvelle vie de Véro, c’est maintenant (comme elle le dit elle-même) :

  • un sommeil réparateur,
  • une pêche d’enfer,
  • un moral en béton,
  • un transit impeccable,
  • moins de douleurs,
  • une bonne humeur contagieuse,
  • et surtout, cette envie de vivre, qui l’avait quittée.

C’est aussi ce plaisir de manger des choses saines et pleines de couleurs.

Et “cerise sur le gâteau”, elle a perdu 18 kilos en 8 semaines !

Conclusion

Ce témoignage (n° 396) issu du livre d’or du site de Thierry Casasnovas montre encore une fois à quel point, il est “facile” de vivre en bonne santé et même et surtout de la retrouver quand de longues années de vie “contre nature” l’ont altérée. Il “suffit” de respecter les besoins de son corps. Mais a priori,  il est évident que, plus longtemps on aura malmené son corps, plus longtemps, il mettra pour retrouver la santé.

L’histoire de Véro montre cependant qu’avec beaucoup de rigueur, il est possible d’obtenir des résultats remarquables en quelques semaines seulement.

Pin It on Pinterest

Share This