Quand des allergies ne résistent pas à du moût de pain Kanne

i 15/09/2013 2 Commentaires par Elisabeth 8Catégorie(s) : Elisabeth
jMots clés : moût de pain Kannegrain fermenté Kanneallergiebain

Dans un article récent intitulé Un vrai supplice que de boire ce breuvage, mais il est tellement bon pour la santé !,  je vous présentais le moût de pain et le grain fermenté Kanne.

Voici une nouvelle histoire, celle de Joséphine, 73 ans, qui s’est retrouvée, à devoir faire face à une première allergie puis à une deuxième tout aussi brutale.

Une première allergie

Joséphine était en train de récolter des pêches, quand, du jour au lendemain, un affreux eczéma apparut de ses mollets jusqu’au haut des cuisses ainsi que sur ses mains.

Tout ceci avec des douleurs insupportables.

Le médecin, pensant à une allergie due aux pêches, voulut lui prescrire de la cortisone.

Mais Joséphine eut de la chance, car l’un de ses amis avait entendu parler du moût de pain Kanne qui était venu à bout, assez rapidement, d’autres cas d’allergie.

Elle but trois fois par jour un verre de moût de pain dans lequel elle faisait dissoudre une cuillère à café de grain fermenté Kanne.

Elle prenait aussi plusieurs fois par jour un bain dans lequel elle versait la moitié d’une bouteille de moût de pain. Elle y restait 10 à 15 mn puis sortait de la baignoire sans se sécher afin que le produit continue d’agir sur la peau.

Après cinq jours d’un tel traitement, son allergie avait complètement disparu.

Une deuxième allergie

Quelque temps plus tard, Joséphine eut une nouvelle allergie, cette fois-ci avec des tomates.

Seules les mains étaient affectées ; alors elle les a trempées régulièrement dans un mélange eau-moût de pain en les entourant ensuite d’un bandage.

Cette fois-ci, l’allergie avait disparu au bout de trois jours !

L’histoire de Joséphine est issue du livret de 162 pages (p. 28-30), intitulé “Le Moût et le grain fermenté, Une manière naturelle de rester en bonne santé”. Il s’agit d’une traduction en français de l’édition originale parue en allemand. Cet ouvrage est pratiquement introuvable si ce n’est en occasion.

 

Commentaires

  1. Sylvia
    Le 29/09/2013 à 05:34

    Bonjour,
    Je suis toujours très intéressée par vos articles et conseils.
    Auriez-vous des informations sur les soins naturels concernant la pathologie du « syndrome de la queue du cheval » ?
    Avec mes remerciements pour ce que vous faites,
    Recevez, Madame, mes cordiales salutations.
    Sylvia

    Répondre
    • Elisabeth
      Le 29/09/2013 à 09:57

      Bonjour Sylvia

      Et merci pour l’intérêt que vous portez à mon blog.

      Je veux d’abord préciser que je ne suis pas “habilitée” à vous donner des conseils pour vous soigner ou vous guérir,

      d’une part parce que je n’ai aucune “qualification” que ce soit côté médecine officielle ou côté médecines alternatives,

      d’autre part parce que je pourrais me retrouver dans le collimateur de l’Ordre des Médecins.

      Je peux donc juste vous donner des pistes.

      Voici une citation attribuée à Bouddha :

      « Ne me croyez pas, vérifiez, expérimentez et lorsque vous saurez par vous-même que quelque chose vous est favorable, alors suivez-le.
      Et lorsque vous saurez par vous-même que quelque chose ne vous est pas favorable, alors renoncez-y. »

      Ceci pour dire que c’est à vous d’être votre propre médecin (il me semble que c’est Hippocrate qui disait déjà cela) et je pense que c’est une démarche que vous avez déjà entamée. J’imagine que vous avez vu beaucoup de médecins mais ils n’ont pas suffisamment de temps à vous consacrer et de plus, ils ont été formés pour prescrire des médicaments. Ils ne connaissent pas toutes les richesses et possibilités des médecines ou des thérapeutiques alternatives.

      J’avoue que je n’avais jamais entendu parler du “syndrome de la queue du cheval”. Je me suis rapidement documentée.

      Mais je n’ai donc aucune formation médicale. Les 2 premiers articles de mon blog pourraient-ils vous donner des pistes ?

      Ce sont :
      http://www.histoires-de-guerisons.com/2011/07/brutalement-paralyse-decide-rester/
      http://www.histoires-de-guerisons.com/2011/08/paralysee-naissance-decidee-rester/

      En attendant d’éventuelles autres pistes, quelques questions :

      êtes-vous en surpoids ?

      avez-vous d’autres problèmes de santé et lesquels ?

      ce syndrome est apparu à un moment donné de votre vie ?

      A bientôt

      Elisabeth

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge