Plus d’un million d’amputations dans le monde, chaque année ! Cela fait plus qu’une amputation toutes les minutes !

Autant dire que c’est un marché « lucratif » pour les chirurgiens. Mais que de drames en conséquence !

En France, plus d’un amputé sur deux est diabétique !

Dans ce cas, des plaies se forment qu’il devient impossible de refermer avec les moyens chimiques classiques.

Mais il n’est pas besoin d’être diabétique pour voir se former d’autres types de plaie.

Et voici une petite liste non exhaustive de problèmes possibles de peau :

# panaris et cors aux pieds
# mycoses
# crevasses
# boutons de fièvre
# escarres
# streptocoques au pied
# brûlures
# ulcères
# plaies purulentes
# eczéma vasculaire
# pied diabétique etc…

 Dans certains cas, ce sont  les conséquences de complications de diabète ou de graves problèmes circulatoires.

Une solution naturelle

Grâce à un infirmier belge, de très grands espoirs s’ouvrent maintenant.

Yves Rasir dit : « Une méthode révolutionnaire de cicatrisation naturelle est née ! »

Je vous laisse donc découvrir Théophiel Van Dyck, au travers d’une petite présentation par le  journaliste engagé  et indépendant depuis près de 30 ans, Yves Rasir dans sa newsletter du 3 juillet 2013. Avertissement : il est déconseillé aux personnes sensibles de cliquer sur le lien donné dans cette newsletter, à savoir « www.wax-argile.be ».

Pour mémoire, un article de ce blog relate l’histoire citée par Yves Rasir.

Vous avez le cœur bien accroché ?

Ce n’est pas trop mon cas ! Mais j’ai quand même fait une petite incursion dans le site créé par Théophiel Van Dyck. Ce qu’on y voit est époustouflant, images à l’appui mais, encore une fois,  âmes sensibles s’abstenir !

Le site est un peu « brouillon », car y cohabitent par exemple le français et le néerlandais.

Mais quand on sait qu’un site web, et qui plus est, un site marchand, coûte très cher soit en argent soit en temps, on ne peut en vouloir à Théophiel Van Dyck.

Les malades qu’il soigne ont besoin de lui !

On peut donc dire un immense merci à Théophiel Van Dyck d’avoir pris la peine de diffuser les résultats de ses recherches, afin de les rendre accessibles au monde entier.

En pratique

Voici quelques pages extraites de son site ; pages d’explications dont certaines font référence au livre en 2 tomes qu’il a écrit.

Soignez-vous malin

Une wax protectrice

Des constats terrifiants

Un maître excellent

Une technique de soins mal appliquée risque de mener à de grandes déceptions. Donc pour obtenir des résultats, il semble indispensable de se procurer son livre d’explications, intitulé :

«Soignez-vous malin

Techniques immémoriales et neuves

pour pertes de substance de jambes abandonnées et maltraitées».

Les produits : commander.

Dans certains cas (voir les exemples dans le site de Théophiel Van Dyck), il faut parfois plusieurs dizaines de kilos de wax-argile ! Mais une jambe a-t-elle un prix ?

PS1 : « wax » est un mot anglais qui signifie « cire ».

PS2 : l’hôpital de Rennes, par exemple, traite avec succès les escarres avec de l’argile (mentionné sur le site de Théophiel Van Dyck). Comme quoi, il ne faut pas désespérer de la médecine officielle.

PS3 : vous avez eu la chance d’accéder à cette information. Offrirez-vous cette chance à d’autres en la diffusant par mail à vos amis ou sur les réseaux sociaux ?

Pin It on Pinterest

Share This