Vous faisiez bombance ? j’en suis fort aise. Eh bien ! jeûnez maintenant.

i 01/01/2013 2 Commentaires par Elisabeth 8Catégorie(s) : Elisabeth
jMots clés : jeûnesanté publique

Voici une nouvelle année qui commence.

Mais la précédente s’est sans doute terminée, comme tous les ans, et pour beaucoup d’entre vous, par quelques excès alimentaires.

Je ne fais malheureusement pas exception ! Alors que, pourtant, je ne suis pas adepte du tout, des gueuletons ! Et je parie que nombre d’entre vous ont des problèmes gastriques couplés à une grippe, un rhume, une angine….

Il n’y a rien d’étonnant à cela.

Après un 30 décembre où je commençais à me sentir un peu mal, je me suis moi-même retrouvée clouée au lit le dernier jour de l’année, tenant à peine debout et donc  incapable de faire quoi que ce soit.  Mes seuls remèdes : au lit au chaud, et deux couches de cache-nez pour la gorge, un très gros pull sur mon pyjama, de grosses chaussettes et…. une bouillotte  de façon à être au chaud de haut en bas ou presque ; et surtout JEÛNE.  Je n’avais d’ailleurs aucune envie de manger. Je n’ai bu que quelques tisanes. Et j’ai doublé ma dose de vitamine C. Evidemment, pas de médecin, car je savais pourquoi je me suis retrouvée dans cet état.

Aujourd’hui, 1er janvier, pas encore en super forme mais cela va nettement mieux et bien évidemment, je continue mes tisanes sans rien manger d’autre.

Pourquoi si peu de gens en bonne santé ?

 Savez-vous que le nombre de maladies et de malades explose et la consommation de médicaments aussi ?

Nous sommes donc de plus en plus malades ; je parle, là, de ce qu’on nomme « maladies de civilisation« .

Alors que les médicaments devraient nous guérir !

Il y a donc un problème quelque part !

Et comme vous le savez tous, les effets secondaires des médicaments défraient régulièrement la chronique. Le dernier « médicament » en cause : les pilules contraceptives de 3è et 4è génération.

En « Occident », il est reconnu maintenant que l’excès de nourriture et sa mauvaise qualité sont à l’origine de nombreuses maladies.

Alors que, dans certaines contrées, ils sont malades parce qu’ils n’ont pas suffisamment à manger.

N’y aurait-il pas là une idée à creuser ?

Connaissez-vous les vertus du jeûne ?

En Russie, en Allemagne, aux Etats-Unis, des médecins et des chercheurs font de nombreuses recherches très probantes sur le jeûne.

Mais ces recherches sont  « censurées » en « Occident » (et particulièrement en France) ; quand de très graves maladies peuvent être guéries en jeûnant, cela n’intéresse évidemment ni les médecins ni les industries pharmaceutiques, bien au contraire.

Et pourtant, au cœur de la Russie par exemple, depuis un demi-siècle, le jeûne est devenu un élément central de la santé publique.  C’est ce que vous pouvez découvrir dans un film consacré au jeûne. Pour ceux qui ne sont pas inscrits à la newsletter ou qui n’ont pas l’intention de s’inscrire, vous pouvez vous le procurer ici.

Je vous laisse découvrir un commentaire (ou plusieurs) sur ce film.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

PS1 : pour ceux qui ne souhaitent pas jeûner, il existe d’autres solutions permettant de se « remettre » des agapes des fêtes de fin d’année. C’est ainsi qu’on pourra utilement consulter les précieux conseils de Marie (PS ajouté le 5 janvier 2014).

PS2 : je rappelle que  la rubrique “Livres” liste une grande partie des livres et ebooks “Kindle” dont il a été question dans les différents articles de ce blog.

Commentaires

  1. hannah@technique Tipi
    Le 01/01/2013 à 21:12

    Bonsoir Élisabeth,
    Je connais bien le jeüne et je l’ai pratiqué
    pendant des années jusqu’à 9 jours.
    J’aime beaucoup l’état paisible dans lequel
    ça me met.
    Aujourd’hui j’en fais moins car mon corps se venge
    du manque de nourriture et ça dérègle mon système
    que j’ai tant de mal à équilibrer.
    hannah@technique Tipi Articles récents..Une histoire de guérison ou comment réussir sa vie malgré l’épreuveMy Profile

    Répondre
  2. Elisabeth
    Le 02/01/2013 à 15:45

    Bonjour Hannah

    Merci pour ton témoignage.

    Aux alentours de mes 20-30 ans, j’ai pratiqué, mais pas plus de 3 jours. Mais cela suffit déjà pour en ressentir les bienfaits (en particulier un « esprit » beaucoup plus clair).

    Avec les enfants, même quand ils sont grands, il y en a toujours l’un ou l’autre dans les parages, je n’ai plus été capable d’en faire autant. Même si, de temps en temps, je saute un repas, pour que mon foie puisse se reposer.

    Viendrait-il à l’idée de quelqu’un de faire fonctionner sa voiture en continu, sans jamais lui laisser un temps de repos ? Je crois que c’est un peu pareil pour le corps humain.

    De toutes les façons, quand on malmène trop son corps et son foie, il se venge en nous faisant sérieusement tomber malade. Ce qui m’est arrivé l’une ou l’autre fois, j’ai réagi en conséquence pour me guérir (en jeûnant).

    D’ailleurs, c’est ainsi que réagissent les bébés quand on ne tes contrarie pas. Quand ils sont malades, ils refusent la nourriture ! Ils sont encore « nature » comme les animaux !
    Elisabeth Articles récents..Quand la guérison passe par les oreilles…. Non, ce n’est pas une blague ! (3è partie)My Profile

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge